Des zones sensibles sans poils pendant des semaines ? Une conseillère en beauté révèle comment !

Quelle que soit votre décision concernant votre excès de poils, que vous souhaitiez le porter fièrement ou l’enlever au laser pour un effet doux, c’est votre choix. Mais si vous décidez d’aller de l’avant avec ce dernier choix, il y a de nombreux éléments à prendre en compte, principalement votre méthode d’épilation. Afin de trouver la meilleure , quelques conseils et astuces s’imposent.

Épilation maison

L’utilisation de ciseaux peut assurer une belle apparence. Étant donné que les ciseaux n’entrent pas en contact avec la peau, le risque de blessure est relativement faible. Assurez-vous que les ciseaux sont propres et tranchants pour éviter d’être tirés pendant la coupe. Pour réduire le risque de blessure, essayez de vous asseoir pendant le toilettage. Un bon éclairage est également important et un miroir à main peut aider à couper les zones difficiles à voir. Au fur et à mesure que les poils poussent, ils doivent être coupés régulièrement pour conserver une apparence soignée.

Le rasage est une option populaire pour l’épilation pubienne, etgénéralement indolore. Cependant, comme le rasoir est en contact direct avec la peau pour enlever les poils des racines, le rasage peut provoquer une irritation temporaire, des rougeurs ou des démangeaisons. Pour réduire ce risque, essayez des douches ou des bains chauds, de la crème ou de la lotion à raser et un rasoir à plusieurs lames avant de vous raser. Rappelez-vous également que la peau de l’os pubien est très fine, et qu’il est facile de couper ou de tailler la zone lors du rasage. C’est une bonne idée de prendre du temps.

Certaines personnes aiment utiliser des bandes ou des kits d’épilation en vente libre. L’épilation à la cire peut éliminer les poils des follicules pileux, en supprimant plusieurs poils à la fois. Cela provoque généralement de la douleur et parfois l’irritation et une infection de la peau sensible dans la région pubienne. Bien que l’épilation à la cire soit plus douloureuse, l’effet dure beaucoup plus longtemps.

Les produits chimiques contenus dans la crème dépilatoire décomposent les protéines présentes dans les cheveux, affaiblissant ainsi la base des cheveux. De cette façon, on peut enlever l’excès de poils tout en essuyant la crème. Comme l’épilation à la cire, l’effet est généralement plus long que le rasage ou la taille. Contrairement à l’épilation à la cire, les crèmes dépilatoires ne causent généralement pas de douleur.

Pour en savoir plus sur le bien-être, cliquez sur www.regardssurlaville.fr.

Épilation professionnelle

Certaines personnes préfèrent voir un professionnel pour traiter les poils intime. Ce dernier propose différentes méthodes d’épilation, notamment :

Épilation à la cire : l’épilation professionnelle peut fournir un effet similaire à l’épilation à la maison. Cependant, il est peu probable que les professionnels passent à côté de domaines qui pourraient être manqués en utilisant la technologie domestique.

Électrolyse : cela consiste à utiliser des ondes radio pour endommager les follicules pileux. Cela peut entraîner une perte de cheveux et perturber la croissance de nouveaux . L’électrolyse cible un follicule pileux à la fois. La durée d’une seule session est de 15 à 60 minutes, plusieurs sessions sont donc nécessaires.

Épilation au laser : l’épilation au laser consiste à détruire les follicules pileux à l’aide d’un laser et de la chaleur. Cela permet de ralentir la repousse des poils. Une personne devra assister à des séances de suivi toutes les 6 à 8 semaines pour empêcher la repousse des poils.

Risques

Les risques de l’épilation dépendent en partie de la méthode.

La technique la plus sûre est d’utiliser des ciseaux pour couper vos poils, si les ciseaux ne sont pas en contact avec la peau.

Le rasage ou le retrait des follicules pileux à l’aide de méthodes peut provoquer de petites fissures ou coupures sur la peau, des rougeurs ou une inflammation, une inflammation ou une folliculite des follicules pileux, des poils incarnés et des démangeaisons pour revenir à son état d’origine.

Si une personne utilise une technique impliquant des produits topiques, il existe un risque de réactions cutanées telles que rougeur et inflammation, gonflement ou urticaire.

Consignes de sécurité

Une personne peut prendre les mesures suivantes pour réduire le risque de perte de cheveux:

  • Utilisez les bons outils : les rasoirs et les ciseaux doivent être propres et tranchants.
  • Utilisez un bon équipement d’éclairage et des miroirs : la visibilité est essentielle pour éviter les blessures.
  • Effectuer un test : certaines personnes sont allergiques aux produits chimiques utilisés. Avant d’utiliser le produit de manière intensive, le produit doit être testé sur une petite zone de peau du bras ou de la jambe. Si une réaction se produit, ne l’utilisez pas.
  • Gardez la zone propre : après avoir enlevé les poils pubiens, assurez-vous que la zone est maintenue propre et recherchez des signes d’irritation ou d’infection.
  • Consulter un professionnel : la meilleure solution est de consulter un dermatologue ou un autre professionnel de la peau agréé.
3 conseils pour un teint éclatant