Comment choisir sa résistance pour cigarette électronique ?

résistance cigarette électronique

Après le choix de l’e-cig, de la batterie et du cleromiseur, vous devez voir le sujet de la résistance pour avoir la certitude d’obtenir la vape qui vous correspond. Elle s’agit d’une pièce essentielle pour vapoter. En chauffant le liquide, elle crée la vapeur, fournit le throat hit, cette sensation de picotement dans la gorge sollicitée par les fumeurs, ainsi que restitue les saveurs. C’est la raison pour laquelle il faut bien choisir sa résistance pour cigarette électronique. Pourtant, il n’est pas toujours facile de connaître quelle résistance achetée parmi les différents modèles disponibles sur le marché de la vaporeuse. Comment donc choisir sa résistance pour cigarette électronique ?    

Comment fonctionne une résistance ?

La résistance est une partie importante de la cigarette électronique. Elle est composée d’une mèche en fibre de silice ou d’un fil de résistif. Elle est située en général au centre du réservoir, munie du coton ou de verre qui s’imbibe d’e-liquide. La résistance chauffe ainsi l’e-liquide pour produire de la vapeur. Selon sa valeur mesurée en ohms, elle joue sur vos sensations au niveau du volume, des saveurs ainsi que de la température de la vapeur, et ainsi du hit en gorge. Lorsque le fumeur appuie sur le bouton électrique switch de sa batterie, cette dernière s’enclenche et génère un courant électrique à l’intérieur du clearomiseur dont l’intensité est délimitée par la puissance définie sur la batterie. Ainsi, le courant est dirigé vers la résistance, qui commence à chauffer afin de vaporiser le liquide. Le vapoteur aspire à la fois de l’aire qui traverse la résistance cigarette électronique pour produire de la vapeur.             

Les trois critères essentiels pour choisir une résistance

La résistance joue un immense rôle sur le bon fonctionnement de la cigarette électronique. En effet, elle détermine la température de la vapeur inhalée, sa densité ainsi que sa saveur. Le choix de la résistance cigarette électronique compte énormément sur la qualité d’une pause vaping. Si vous voulez donc acquérir une nouvelle résistance, 3 critères essentiels doivent prendre en compte. Cela inclut la valeur de la résistance, sa plage de puissance en watts ainsi que le ratio PG/VG de l’e-liquide. Le premier critère s’exprime en ohm et définit la puissance de la vape et le volume de vapeur qui sera créé. Elle est  calculée en fonction du nombre de spires réalisées moyennant du fil résistif et son diamètre. Quant à la plage de puissance, elle se mesure en watts. Cette indication informe la puissance produite par le courant électrique de la batterie. Enfin, le taux PG/VG du liquide cigarette électronique influence le choix de la résistance. En effet, tous les e-liquides de vape ne sont pas correspondants avec tous les types de résistances. Par exemple, une base PG/VG riche en VG sera excessivement grasse qui peut encrasser rapidement certaines têtes d’atomiseur. En conséquence, vous aurez un goût de brûlé présent au palais à chaque inhalation de vapeur.          

Quels types de fils de résistifs choisir pour sa résistance ?

Pour pousser encore plus profond le choix de la résistance cigarette électronique, il faut prendre en compte également le type de fils résistifs. Il s’agit du matériau utilisé pour confectionner le coil. Il existe en général, trois types de fils résistifs. Le matériau le plus employé par les fabricants, c’est le Kanthal. Ce matériau est peu coûteux est suffisamment facile à travailler. Elaborer avec un alliage de fer, d’aluminium et de chrome, la résistance en kanthal est parfaite pour du vapotage puissant, car elle persiste à de très fortes températures. Il y a aussi le fil résistif en acier. Quant à lui, il est destiné à la vape en contrôle température. Pour information peu de vapoteurs l’utilisent au quotidien. Le mesh, est également un type de fil résistif qui se différencie moins par le genre de métal utilisé que par sa forme. Ce matériau prend une forme de ruban, plus en plus diffusé dans les résistances créées pour des cigarettes électroniques puissantes.          

Quelle résistance choisit pour quel type de vape ?

Pour une vape fine et savoureuse, le mieux c’est d’opter pour une résistance élevée. En effet, avec cela, votre vape sera plus serrée. Ce type de résistance est réservé à une vape peu puissante, avec léger volume de vapeur à modérer, qui a besoin donc peu d’air pénétrant. Elle permet également d’obtenir un tirage ressemblant à celui des cigarettes traditionnelles, avec une inhalation indirecte. Si vous aimez la vapeur intense, vous devez choisir la résistance cigarette électronique subohm. Plus la résistance est basse, plus vous pouvez produire un gros volume de fumée. Pour répondre à cette circonstance, il faut adapter la mode inhalation en inhalation directe. Pour les vapoteurs qui ne veulent pas choisir, il existe plusieurs résistances polyvalentes. Elles permettent d’exercer le vapotage en inhalation directe et indirecte. Vous pouvez donc choisir une résistance pas trop élevée (environ 1 ohm) ni très basse (moins de 0,3 ohm). Autrement dit, un modèle avec une valeur de 0,7 ohm permettant de vaper entre 10 et 30 W. Mais dans ce cas, pensez à allier le clearomiseur avec une batterie à puissance réglable.             

 

 

Faire appel à un spécialiste de la communication à Rouen
Faire organiser une parade de Noël