Coaching ou thérapie: comment choisir ?

Vous ne savez pas qui est votre coach ou qui peut vous aider avec vos problèmes. Pour vous assister à faire le choix entre une thérapie et un coaching, quelques explications s’imposent. Il y a quelques années, on a écrit un article que les interlocuteurs privilégiés de vouloir changer de points. Aujourd’hui, on souhaite vous apporter la réponse du choix d’experts qui sauront répondre à vos attentes. Qui sont ces experts et comment les choisir ? Les formations en psychanalyste et coach vous permettent d’acquérir des connaissances du point de vue de la psychothérapie et du coaching.

Le coaching et son utilité

Pour comprendre le coaching, commencez par comprendre ce qu’est un coach. Comment choisit-il un coach et que fait-il ? Il existe des significations plus ou moins formelles que vous pouvez facilement trouver sur les différents sites internet des associations de coaching françaises. Et vous trouverez sur cette page les définitions du coaching et divers critères qui vous permettent de choisir votre coach de vie. Pourtant, on veut vous donner la vision du coaching en profondeur. Un formateur est quelqu’un qui dans un temps limité, une dizaine de sessions en moyenne, atteindra l’objectif que vous vous êtes fixé avec lui pendant votre première séance de coaching. 

Pour cela, il adoptera une posture qui inclut de se ranger à vos côtés, ou plus exactement de traiter avec vous, pour vous proposer des solutions, grâce à ses questions, son écoute, sa sympathie. En tout cas, il ne vous dira pas quoi faire, vous offrant des solutions toutes faites. Par conséquent, le coaching de vie n’a pas pour but de transmettre des connaissances ou de l’expérience, mais de montrer que ce qui vous concerne vous soit révélé. En d’autres termes, la réponse vous appartient, le coach vous aide à la comprendre. Le site therapie-coaching.com vous permet d’obtenir beaucoup plus d’informations par rapport au choix du coaching ou thérapie.

La thérapie et sa nécessité

La thérapie – au sens psychothérapeutique – vise à traiter les troubles psychologiques. Il propose une prise en charge psychologique de la détresse somatique et psychologique. Le choix du psychothérapeute s’avère compliqué lorsque l’on ne connaît pas vraiment la différence entre les différentes personnes « se rétrécissant au moment où l’on ne sait pas vraiment qui fait quoi. Quelques explications concernant la thérapie comportementale et cognitive

Si la détresse est invalidante et trop grande, la première chose à effectuer est de contacter votre médecin. Lui seul peut vous désigner un psychiatre s’il juge nécessaire de prendre des médicaments. Ils peuvent également vous orienter vers un psychologue. Alors peut vous donner la réponse. Vous pourrez ensuite choisir parmi les psychothérapeutes selon leur approche respective. Mais encore une fois, s’il y a un courant électrique qui circule entre vous et le thérapeute, c’est ce qui compte le plus. Vous vous améliorerez certainement avec un thérapeute de votre confiance et avec qui vous vous êtes à l’aise plutôt qu’avec un psychothérapeute agréé en qui vous n’avez pas confiance. Vos émotions sont votre meilleur indicateur.

Selon quels critères se situe votre choix ?

Cela dépend de vos connaissances et de votre sensibilité sur le sujet. On pense qu’il n’y a pas de réponse ou plutôt qu’il n’y a qu’une seule réponse : dès le premier contact, faites confiance à votre ressenti. Au cas où vous vous êtes en confiance, vous pouvez le faire avec un coach thérapeute. Personne ne peut vous empêcher de changer d’entraîneur si cela ne vous convient pas. La conception n’est pas meilleure qu’une autre. Un coach n’est pas efficace qu’un autre, car il a telle ou telle orientation. 

La plupart des coachs adoptent une approche multi-références pour vous donner toutes les solutions que vous attendez. Veuillez ne pas hésiter à lui demander sa démarche lors de votre première rencontre.

La mode féminine au fil de l’histoire
Cadeaux personnalisés pour hommes : opter pour des boutons de manchettes personnalisés