Quels critères respecter pour choisir les chaussures de bébé ?

chaussures de bébé

La nécessité de superviser les chaussures de nos enfants ne finit pas avec ses premiers pas. Dès la naissance et jusqu’à la fin de la croissance, la forme du pied change non seulement en taille mais aussi en forme et la voute plantaire se forme. Pour cela, il est essentiel que la chaussure s’adapte à la taille et à la forme du pied. On ne peut ni avancer ni retarder ce changement. C’est pourquoi en tant que parents, nous devons avoir comme objectif que nos enfants portent des chaussures appropriées pour éviter de futures pathologies.

Pourquoi faut-il choisir les chaussures de bébé avec autant de soin ?

Au cours de sa vie, une personne fait en moyenne 216 millions de pas. Le premier se fait généralement entre 12 et 15 mois. C’est une étape cruciale ; le début d’un voyage dans lequel le bon développement du pied détermine la manière dont chaque être humain commence sa relation avec le monde dans lequel il vivra le reste de sa vie. C’est à l’étape des premiers pas que l’enfant acquière la sécurité et l’indépendance dont il a besoin.

Au cours de cette phase, l’enfant acquière une série de stimuli qui lui permettent un développement cognitif correct. L’âge pendant lequel les enfants passent de la marche à quatre pattes à la déambulation varie beaucoup d’une personne à l’autre et on ne peut pas provoquer ni forcer cette marche. Mais c’est notre devoir de procurer à nos enfants des chaussures adéquates pour qu’ils se sentent en sécurité. Ces chaussures doivent être le plus souple et le plus stable possible, à l’image des chaussures présentée sur jefchaussures.com.

Des chaussures capables de stimuler et de donner confiance à l’enfant

Du point de vue ergonomique, la meilleure manière de sécuriser et de stimuler l’enfant à cette période de son développement est de lui offrir des conditions similaires à celles de la marche pieds nus. La base des chaussures doit être plus large afin de stimuler l’appui des tissus mous des pieds lorsqu’il marche. Une conception responsable de chaussures pour enfants ne doit pas seulement optimiser le facteur ergonomique, mais également des facteurs d’usabilité. Par exemple, une grande ouverture pour que se chausser et se déchausser soit plus facile ainsi qu’une semelle interne plate, amovible et antibactérienne sont des critères très importants dans le choix de la bonne chaussure pour bébé.

La semelle externe est un autre des éléments clés ; ses rayures de flexion et son épaisseur doivent respecter au maximum la mobilité et la sensibilité du pied de l’enfant. Un quartier en forme de U permet un mouvement correct de la cheville pendant le mouvement à quatre pattes et évite la pression sur le tendon d’Achille tout en respectant son développement.

Enfin, et comme la mobilité à cet âge augmente, la solidité de la chaussure ainsi que les éléments de renfort doivent également entrer en compte. C’est également le cas pour les zones de freinage sur les semelles.

Une chaussure d’enfant devrait être le plus simple et le plus confortable possible

Concrètement, voici trois questions essentielles à vous poser lors du choix d’une chaussure pour votre bébé :

  • Quelle est la taille du pied de votre bébé ?

Pour connaitre exactement la taille des chaussures adaptées à votre enfant, le mieux est d’utiliser un pédimètre. C’est une sorte de règle sur laquelle vous posez le pied de votre bébé. Ensuite, lorsque vous essayez les chaussures à votre enfant, mettez-le en position debout. Cela vous permettra de juger si la chaussure est bonne. Si bébé est entre deux tailles, optez pour la plus grande car le pied de votre enfant va vite grandir. Il prendra environ une pointure tous les trois mois.

  • La forme de la chaussure respecte-t-elle la forme de son pied ?

Les orteils à l’intérieur de la chaussure devraient pouvoir bouger librement. La chaussure ne devrait pas amener des frictions, des compressions ou des déformations du pied. Il faut opter aussi pour des chaussures montantes pendant les premiers mois de l’acquisition de la marche. Lorsque la marche sera acquise, vous pouvez changer pour des chaussures basses ou des sandales. La flexibilité de la chaussure est cependant à considérer car elle va permettre au pied de bouger librement. Evitez l’élévation de talon qui amène à avoir la sensation que le talon est plus élevé que l’avant-pied.

  • Quelle est la matière qui compose la chaussure ?

Optez pour des matières naturelles comme le cuir et la toile qui permettent au pied de respirer et sont plus légères. Veillez également à ce que la semelle soit antidérapante et souple pour éviter les chutes et assurer un bon pas au bébé. La semelle devrait en effet être la plus mince possible. Plus une chaussure est légère, moins elle va interférer avec la biomécanique de votre enfant.

Conseils d’experts

Chaque enfant ayant sa propre forme de pied, il est important que la première chaussure soit neuve et non déjà utilisée par un autre enfant. Il est important aussi d’essayer les chaussures de bébé avant de les acheter. Observez s’il est à l’aise et n’oubliez pas que les tailles des chaussures peuvent varier d’un fabricant à un autre. Si vous les achetez en ligne, il sera difficile de savoir s’il y a des coutures cachées qui pourraient blesser le pied de votre bébé.

N’attendez pas que votre enfant vous dise qu’il a mal aux pieds. Il ne saura pas l’exprimer. Donc, examinez régulièrement l’intérieur de la chaussure. Si vous constatez des frottements ou des endroits abimés, c’est que la chaussure est devenue trop petite.

Pour plus de praticité, et contrairement aux idées reçues, optez pour des chaussures à scratch, et pour bébé c’est une bonne façon d’apprendre à les mettre seul. Prudence cependant pour les enfants qui ont des pieds fins. Le maintien n’est pas toujours assuré avec ce type de chaussures.

Dernier conseil : ne laissez jamais bébé mettre ses chaussures sans chaussettes. Celles-ci permettent d’éviter les bobos. Enfin, en cas de doute, consultez votre podologue.


Comment choisir sa résistance pour cigarette électronique ?
Quelles sont les vertus des pendentifs d’orgonite ?