Jeune permis à 17 ans : ma fille peut-elle conduire ma voiture sans déclaration à l’assurance ?

Jeune permis

Publié le : 14 janvier 20247 mins de lecture

C’est un décret en vigueur depuis le tout début de l’année 2024. Les jeunes mineurs de 17 ans ont la possibilité de passer leur permis et de rouler avec un véhicule, à condition d’avoir validé l’examen du code de la route. Votre fille est concernée et n’a qu’une hâte, débuter la conduite ? Avant de lui confier les rênes de votre voiture personnelle, prenez garde à vérifier attentivement votre contrat d’assurance auto, qui spécifie les personnes autorisées à prendre la route avec le véhicule concerné.

Le concept du jeune permis pour les 17/18 ans

C’est une loi qui a été attendue avec impatience par de nombreux jeunes désireux de rouler en autonomie pour se rendre sur leur lieu de travail ou de formation. Le permis de conduire à 17 ans n’est possible que pour les mineurs ayant suivi un cursus de conduite accompagnée, qui leur a fourni l’expérience et la pratique nécessaires à l’autonomie sur différents types de routes. Lorsque les 3000 kilomètres requis ont été effectué, le jeune conducteur peut déposer une demande de passage de permis de conduire à partir du moment où il est âgé de 17 ans révolus. Auparavant, même en cas d’obtention du diplôme, votre fille titulaire du permis n’aurait eu le droit de rouler que sous votre supervision jusqu’à ses 18 ans. Désormais, elle pourra emprunter votre voiture ou disposer de son propre véhicule et rouler seule.

Évidemment, ce concept d’autoriser des mineurs à se déplacer en toute autonomie sur la route apporte son lot de questionnement. Par exemple, certains parents vont se demander s’il leur faut souscrire une assurance auto en ligne supplémentaire pour couvrir leur enfant. En France, les conducteurs novices ne sont pas exclus de l’obligation d’assurance. Si votre fille roule régulièrement avec une voiture, elle devrait donc figurer comme conductrice habituelle sur le contrat affecté au véhicule. Cette démarche est susceptible de faire augmenter la prime d’assurance, les jeunes conducteurs étant plus à risque d’accident ou de dommages matériels.

Pour être parfaitement en règle lors d’un contrôle ou d’une déclaration de sinistre, vous avez tout intérêt à ajuster votre contrat dès que votre fille obtient son permis. En vous rendant sur un site spécialisé d’assurance voiture, vous pouvez déterminer s’il est plus intéressant d’opter pour une nouvelle offre ou de conserver votre contrat actuel en étendant les garanties à la jeune conductrice.

Les conditions d’assurance pour un conducteur de 17 ans

Il parait évident que votre fille nouvellement conductrice à seulement 17 ans ne disposera pas des mêmes conditions d’assurance auto qu’une personne avec 10 ans d’expérience de conduite. Les assureurs perçoivent un risque accru chez les conducteurs novices, du fait de leur appréhension restreinte des situations qui peuvent mener aux accidents. Bien que la conduite accompagnée permette au mineur de rouler dans des cadres très variés, à la montagne, à la campagne ou en ville, elle n’explore pas toutes les conditions météorologiques et horaires.

À quoi s’attache une assurance quand elle doit proposer un contrat à un conducteur tout juste titulaire de son permis à 17 ans ? Comme pour les conducteurs plus avisés, le contrat se décline en différents niveaux de couverture, prenant en compte la responsabilité civile obligatoire et des options facultatives comme le dépannage en tout lieu. En revanche, le coût de la prime sera plus élevé pour votre fille qui vient d’obtenir son permis, parce que l’assurance estime qu’elle présente des risques majorés de dégât matériel ou humain. Le tarif augmenté va alors servir à compenser le nombre d’accident plus élevé chez les jeunes conducteurs.

Dans le même état d’esprit, l’assurance de votre voiture pourra appliquer des franchises plus élevées lorsque votre fille roule avec votre voiture, ou limiter la prise en charge des dommages si la conduite se produit durant la nuit. Certains organismes exigent même que le conducteur novice suive des cours de conduite précis pour appréhender les risques liés à l’alcoolémie au volant ou à d’autres thèmes en lien avec la jeunesse.

Ne pas déclarer votre fille vous semble peut-être plus facile, surtout si elle ne réalise que quelques kilomètres par semaine avec votre voiture. Pourtant, cela vous expose à des sanctions légales pour fausse déclaration à l’assurance, avec le risque de perdre votre contrat de protection auto. En cas d’accident, les dommages ne seront pas pris en charge, faisant peser une lourde responsabilité financière sur vos épaules.

Suivez ces conseils pour assurer votre fille de 17 ans sur la route

Vous avez besoin de conseils pour mieux appréhender la couverture de votre fille de 17 ans lorsqu’elle conduit seule ? En premier lieu, ne vous cantonnez pas à accepter l’extension de garantie proposée par votre assurance actuelle. Il est possible de trouver des tarifs plus avantageux en recherchant une assurance auto en ligne, quitte même à changer de contrat pour obtenir une prise en charge au meilleur prix. La possibilité de demander des devis gratuitement devrait vous inciter à prendre le temps de comparer les offres des prestataires d’assurance sur Internet. Il faut aussi différencier le cas où votre fille prend occasionnellement votre véhicule de celui où elle roule quotidiennement avec. Le niveau de couverture exigé ne sera pas le même.

En tant que parent, votre rôle est de sensibiliser votre fille aux risques de la route et à l’importance de choisir une assurance adaptée. Indiquez-lui les raisons pour lesquelles rouler sans s’assurer est un très mauvais choix. Parlez-lui de l’impact d’une fausse déclaration sur son avenir, et sur les tarifs appliqués par les futurs assureurs.

L’ouverture d’un contrat ou la mise en place d’une extension de garantie pour couvrir votre fille nécessitera généralement de fournir les informations liées au permis de conduire de votre enfant. Vous devrez mentionner la date d’obtention du certificat, le nombre d’heures réalisées en conduite accompagnée, ainsi que différentes informations personnelles au sujet de la jeune conductrice. Gardez la preuve d’acceptation de couverture de votre fille dans la boîte à gant du véhicule, pour qu’elle puisse la présenter si nécessaire lors d’un contrôle.

Quels sont les avantages financiers d’acheter une BMW d’occasion ?
Le crédit auto : une solution de financement efficace pour l’achat de votre voiture

Plan du site